Monday, October 15, 2018

Entretien "Ce que le numérique fait aux humanités" à la FMSH

Ce que le « numérique » fait aux « humanités »

Jeudi 25 octobre 2018 , Fondation MSH - Bibliothèque-Laboratoire
54 bd Raspail • 75006 Paris • 
18h30 

Dans un monde traversé de flux numériques et marqué par la dématérialisation des sources de connaissance, la technique informatique s'impose et diffuse des savoirs qu'elle encode. Dans ce contexte, les sciences humaines et sociales s'en trouvent à la fois  renouvelées et bouleversées et leur épistémologie modifiée. On parle d’humanités numériques, on les enseigne, et elles forment désormais une discipline. Quelle est la nature des transformations subies et leur degré ? Que produisent-elles en retour sur les sciences de l’homme en société ? A quelles conditions cette double nature « humanités » et « numériques »  est-elle réalisée ? Des chercheurs en histoire, en sciences de l’information, en sciences du langage et en sciences politiques viennent en débattre à l’occasion de la sortie du livre de Pierre Mounier Les humanités numériques et en présence de l’auteur.

En présence de :

G. Azémard,
Professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, directrice de l'équipe Écritures et Hypermédiations numériques et de la Chaire UNESCO Innovation Transmission et Edition Numériques à la Fondation MSH et à l'Université Paris 8

O. Baude,
Professeur des universités en sciences du langage à Paris Nanterre, directeur de TGIR Huma-Num - UMS 3598

P. Mounier,
L'auteur, ingénieur de recherche à l'EHESS, directeur-adjoint du Centre pour l'édition électronique ouverte

M. Renneville,
Historien, directeur de recherche au CNRS, directeur du projet numérique Criminocorpus

J. Valluy,
Maître de conférence HDR en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (UFR 11), chercheur au COSTECH de l'université de technologie de Compiègne (EPIN).
Les Entretiens organisés au forum ont pour vocation d’exposer au plus grand nombre les résultats de la recherche en SHS une fois ceux-ci publiés, quel qu’en soit le support (film, working paper, livre, article papier ou numérique, etc.).

Ils ne sont ni conférences, ni séminaires, ni cours. Ils ne sont pas de simples présentations d’ouvrages. Ils prennent appui sur les ouvrages mis en avant lors de la réunion pour éclairer et débattre les questions de sciences sociales qu’ils posent, aux sociétés. Ils écartent le jargon des spécialistes, les monologues et réponses longues. Le ton est plus libre. Ils sont rencontrés. De fait, ils laissent la part belle au public, à l’interaction public-chercheurs, aux débats, au feuilletage des livres…

Sunday, October 7, 2018

Formations françaises dans le DARIAH-CLARIN Digital Humanities Course Registry

Chères et chers collègues,

Le DARIAH-CLARIN Digital Humanities Course Registry est un inventaire européen collaboratif des formations ayant une composante d'humanités numériques.
https://registries.clarin-dariah.eu/courses/
Si une formation à laquelle vous êtes associé(e) n'apparaît pas dans la base de données et sur la carte, il vous suffit de créer un compte et de saisir les renseignements pertinents. Voici le lien : https://registries.clarin-dariah.eu/courses/users/login.
Je diffuse ce message en tant que modérateur national pour les formations françaises, mais toutes les formations francophones d'Europe sont concernées, naturellement. La liste complète des modératrices et modérateurs est en ligne : https://registries.clarin-dariah.eu/courses/contact/us.
Une présentation de cette cartographie ouvrira bientôt une journée de réflexion sur le paysage institutionnel des humanités numériques françaises et francophones et sur une éventuelle candidature française pour l’organisation du colloque international Digital Humanities d'ADHO. Cette journée proposée par l'association Humanistica aura lieu le 17 octobre prochain à la MESHS, à Lille, dans le cadre du colloque DH Nord 2018 : https://www.meshs.fr/page/dhnord2018. Ce serait donc un très bon moment pour ajouter des formations et mieux refléter dans l'inventaire l'évolution de nos disciplines.
Je me tiens à votre disposition pour toute précision.
Bien cordialement,
Aurélien Berra

Message diffusé le 5 octobre 2018 sur la liste de diffusion DH.

Thursday, October 4, 2018

Formation : Encoder, exploiter, diffuser

L'école d'hiver [EnExDi] de l'Université de Poitiers propose aux doctorants de se former aux technologies des humanités numériques. 
Durant les trois jours de formation les participants auront un panorama de la bibliographie, des instruments et des pratiques ainsi que des conseils pour poursuivre leur formation scientifique. Les connaissances acquises durant la formation seront mobilisables ultérieurement et permettront aux jeunes chercheurs de continuer à approfondir ces nouvelles compétences.
Le principal objectif de la formation repose sur du conseil bottom up: le doctorant explique son projet et ce qu’il fait actuellement, les formateurs suggèrent et donne des pistes sur la façon dont il pourrait faire numériquement.

Maison des Sciences de l'Homme et de la Société de Poitiers, 9, 10 et 11 janvier 2019.

Pour s'inscrire (jusqu'au 15 novembre 2018) : enexdi.sciencesconf.org

Thursday, September 27, 2018

Appel à contribution : Philosophie et numérique

La revue Implications philosophiques lance un appel à contribution sur « la philosophie et le numérique ». Qu’est-ce en effet que le numérique ? Il n’est plus d’objet que cet adjectif ou ce substantif ne puissent qualifier. Car tout peut être numérisé et ce « tout numérique » se présente parfois comme l’avenir de l’humanité. Mais les raisons et les modalités de la conversion à laquelle il nous invite méritent d’être interrogées d’un point de vue philosophique. L’utilisation du terme numérique, qui associe son idée aux mathématiques, la rattache peut-être aussi à l’histoire de la philosophie. Les algorithmes, les codes et les nombres ne gouvernent-ils pas, plus que jamais, le monde ? La philosophie n’est-elle pas alors la mieux placée pour faire résonner ces nouvelles idoles ? Que valent-elles ? Où nous conduisent-elles ? Quel avenir offrent-elles à l’humanité ? Quelle intelligence développent-elles et quelle philosophie en tirer ? Le numérique peut-il servir son enseignement ? Comment la pensée peut-elle s’emparer de ses outils avant qu’ils ne s’emparent d’elle ?
La revue propose aux auteurs qui souhaitent mener une réflexion philosophique sur « le numérique » de se positionner sur l’un des six axes suivants :
  1. les humanités numériques
  2. l’intelligence artificielle
  3. la philosophie du Web
  4. la société de l’information
  5. l’histoire de la philosophie
  6. les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement

Les propositions (résumé compris entre 250 et 500 mots aux formats .doc /.rtf /.dot) doivent être adressées au coordinateur du dossier (pierre.leveau@ac-aix-marseille.fr) et à la rédaction (redaction@implications-philosophiques.org) avant le 15 janvier 2019.

Pour voir les détails de l'appel : Revue Implications philosophiques

Saturday, September 22, 2018

Atelier de travail : Ontologie du discours critique

La première séance de notre atelier consacré à l'ontologie du discours de critique littéraire des XIXe-XXe siècles aura lieu :

le mercredi 10 octobre, de 14h à 16h
salle S002, Maison de la Recherche


Pourquoi une ontologie ?

L'ontologie, en sciences de l'information, est une ambition de plus en plus fréquente. Elle sert de mode de représentation, de structuration sémantique propre à un domaine ou à un champ de la connaissance. Dans notre perspective littéraire, elle permet en particulier d'identifier les concepts, d'ordonner les instances et les classes d'un discours à partir de leurs relations.

Une ontologie du discours de critique littéraire, établie à partir des différents corpus du Labex OBVIL, a non seulement l'ambition de structurer l'ensemble du discours construit autour des questions d'autorité et de valeur littéraire, mais aussi de proposer, à terme, des points d'entrée sémantiques dans la base textuelle.

Pour aller plus loin sur la fonction et la structuration d'une ontologie, vous pouvez consulter la page que lui consacre la BNF : Élaboration d'ontologies ; et l'article rédigé par Natalya Fridman Noy et Deborah L. McGuinness, deux chercheuses de l'Université de Stanford : Guide pour la création de votre première ontologie.

Venez nombreux !

Friday, September 21, 2018

Bienvenue dans notre Blog !

Les membres de l’équipe OBVIL vous souhaitent la bienvenue sur leur tout nouveau blog! Cet endroit sera un canal privilégié de l’information sur l'OBVIL, que ce soit sur les applications, les projets, les partenaires ou d’autres événements concernant le labex ou les humanités numériques de manière plus large. N’hésitez pas à vous inscrire pour être tenu.e.s au courant, et de partager avec nous vos idées et réflexions.

L'équipe de l'OBVIL.