Tuesday, January 21, 2020

Les Ateliers numériques de l'OBVIL #1

Le Labex OBVIL organise une série d'ateliers pratiques entre janvier et juin 2020. Chaque atelier commencera par une brève présentation théorique du sujet (≈ 30 min) et le reste de la séance sera consacré à la pratique et aux échanges.

Le premier atelier aura lieu le vendredi 31 janvier de 14h à 16h00, salle D040.

Intervenant: James Gawley, chercheur invité au Labex OBVIL.

Sujet: James Gawley présentera son sujet de recherche autour du moteur de recherche intertextuel "Tesserae", et de sa version française qu'il vient de réaliser: "Tesserae-OBVIL". Cette application permet de trouver des similarités entre des poèmes français ou bien entre des poèmes français et latin, et permet de révéler les influences littéraires entre les poètes.

Date et horaire: vendredi 31 janvier 2020, de 14h à 16h.

Lieu: salle D040, Maison de la Recherche (28 rue Serpente, Paris)

Séminaire "La fabrique pongienne": « Ponge épistolier: l'amitié à l'œuvre »

« Ponge épistolier: l'amitié à l'œuvre »

La prochaine séance du Séminaire "La fabrique pongienne", organisé par Benoît Auclerc (Université Lyon 3 - Groupe Marges) et Pauline Flepp (Sorbonne Université, Labex OBVIL), aura lieu le lundi 3 février 2020 :


  • Delphine Hautois (Université Lyon 2) : Francis Ponge et Jean Tardieu : correspondance de guerre (1941-1944)
  • Pauline Flepp et Camille Koskas (Sorbonne Université) : Rhétorique et morale de l'amitié dans la correspondance de Francis Ponge 

Date et horaire: lundi 3 février 2020, 13h45-15h45.

Accès : Salle Max Milner, Sorbonne Nouvelle (Escalier C, 2e étage) ; entrée par le 1 rue Victor Cousin 75005 Paris.

Responsables scientifiques :
Benoît Auclerc, Université Lyon 3 – Groupe Marge
Pauline Flepp, Sorbonne Université – Labex OBVIL

Contact: Pauline Flepp.

Voltaire Hackaton

Voltaire Hackathon

Date: Friday 24 January 2020

Venue: St Luke’s Chapel, Radcliffe Observatory Quarter, Woodstock Road, Oxford

The Voltaire Foundation is pleased to announce its first one-day hackathon centred on the extensive works and correspondence of Voltaire, one of the Enlightenment’s best-known and most prolific writers. This event is sponsored by the Voltaire Lab, the Voltaire Foundation’s digital humanities research network, with support from the John Fell Fund.


The Voltaire Hackathon encourages students, researchers from all disciplines, and members of the public with an interest in the intersection between technology, history and literature to work together to develop a project using Voltaire’s texts and the data they may generate.

The corpus used for the hackathon comprises the works and correspondence of Voltaire, as drawn from the TOUT Voltaire and Electronic Enlightenment databases (more information below), and will be made available as plain text and TEI-XML files for the day. Both databases contain texts of incomparable significance for research across all academic disciplines, including literature, history, philosophy, linguistics, theology, music, fine arts, education, mathematics, and science.

Prizes will be given to the best of the day’s projects. Additionally, the winning projects might be given time to develop further under guidance of the Voltaire Lab, and result in an online publication on the Voltaire Foundation’s website.

Participants: We are looking for all kinds of people to participate; those with an interest in data visualisation, geospatial analysis, corpus linguistics, written and spoken word, web applications and programming, data/text mining, design, art, film and more are welcome. You don't have to be an expert to join, but you do need to be enthusiastic and prepared to help develop a project.

Registration: To sign up, please fill in our webform under this link.

Knowledge of French and/ or technical skills are welcome but not essential – we can team you up with a speaker of French or IT-savvy participant.

Programme:

9.30am                   Welcome and introduction to the dataset
10.00am                 “Speedmeeting” – formation of teams for the day
10.30am                 Begin of teams working on their project ideas
12.30pm                 Lunch starts; teams can reshuffle or ask for support in specific areas

Afternoon:              Further work on mini projects

5pm                        Project presentations; jury decides on winner of the day and presents prizes
6pm                        End of Hackathon, reconvene at Royal Oak for drinks

About TOUT Voltaire:

This database brings you in fully-searchable form all of Voltaire’s writings. Included are all of Voltaire’s works apart from his correspondence, which can be searched separately, as part of the Electronic Enlightenment project. Editions used to establish this database are clearly marked; when possible we have included Voltaire's notes, and some variants depending on the edition. 

The Voltaire Foundation is currently publishing the Complete works of Voltaire in print — the first definitive critical edition of his complete writings. An online version of this edition is planned sometime after 2018. In the meantime, this plain text version of Voltaire’s writings 
(without critical apparatus or notes) is the most reliable version available anywhere on the web.

This research tool is made available free of charge by the Voltaire Foundation (University of Oxford) and the ARTFL Project (University of Chicago).

About Electronic Enlightenment:

With 79,254 letters and documents and 10,232 correspondents as of Winter 2018– 2019, EE is the most wide-ranging online collection of edited correspondence of the early modern period, linking people across Europe, the Americas and Asia from the early 17th to the mid-19th century.

Drawn from the best available critical editions, EE is not simply an “electronic bookshelf” of isolated texts but a network of interconnected documents, allowing you to see the complex web of personal relationships in the early modern period and the making of the modern world.

The rich variety of people in EE represents a real cross-section of early modern society in Europe and the Americas. By treating every correspondent — not only the “great men” — as someone significant, EE reveals the existence of the myriad unknown and ignored figures of the period and raises questions about their place in the structures of their time, challenging the traditional concept of the “Enlightenment” as the preserve of philosophers.

Through EE you can see the ideas and concerns not only of thinkers and scholars, politicians and diplomats, but also butchers and housewives, servants and shopkeepers. With a wealth of personal detail revealed in these personal documents, you can explore as never before the
relationships, correspondence networks and movement of ideas, the letters and lives of the early modern world.

Monday, January 20, 2020

Offre de stage en Humanités Numériques au Labex OBVIL – Sorbonne Université

Offre de stage en Humanités Numériques au Labex OBVIL – Sorbonne Université

Contexte et principales missions :
Le stage se déroulera au sein de l’Observatoire de la Vie Littéraire (le labex OBVIL), dans le cadre du projet de la Très Grande Bibliothèque (TGB) qui vise à analyser et exploiter environ 130 mille documents XML océrisés et non corrigés, issus des collections Gallica de la BnF et parus pour la grande majorité au XIXe s. Après une phase de découverte de la base (structure, métadonnées, contenu…), la mission principale du stage consiste à expérimenter différentes applications TAL pour la reconnaissance automatique d’entités nommées (lieux et personnes). Le ou la stagiaire proposera des pistes pour améliorer la qualité des résultats à partir d’autres outils disponibles pour la modernisation et la correction semi-automatique de textes.

Compétences attendues: 

  • connaissance suffisante d’au moins un outil de reconnaissance d’entités nommées (Stanford NER, OpenNLP, Spacy…) 
  • connaissances en XML, Xpath et expressions régulières 
  • familiarisation avec les logiciels d’édition numérique de contenu (Oxygen…) 
  • maîtrise d’un langage de script (Python…).


Niveau de formation : 
Master de formation TAL ou Humanités numériques.

Localisation : 
Le stage se déroulera au Labex OBVIL, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75005 Paris.

Durée: 
4 à 6 mois.

Début du contrat : dès que possible.

Gratification : la gratification perçue est conforme à ce qui est prévu par l'université (soit environ 577.50€ par mois).

Candidature : pour toute question ou pour nous adresser votre candidature (curriculum vitae et lettre de motivation), merci d’écrire à Motasem Alrahabi.

Tuesday, January 14, 2020

Report du séminaire du Labex OBVIL

L'intervention d'Olivier Ferret, chercheur au CEA, prévue dans le cadre du séminaire du Labex OBVIL, est reportée à une date ultérieure.

Plongements lexicaux : principes, transformation et applications.

Résumé: L'analyse distributionnelle de corpus a donné lieu depuis longtemps à tout un ensemble de travaux mais s'est vue récemment renouvelée en profondeur par l'apparition d'approches prédictives issues des modèles de langage imposant la notion de plongement lexical. Dans cette présentation, nous commencerons par remettre en perspective la notion de plongement lexical pour aborder ensuite les méthodes permettant de les construire. Nous montrerons ensuite comment ces plongements peuvent être modifiés pour intégrer des connaissances externes et comment ces mêmes méthodes d'intégration peuvent être utilisées pour améliorer des plongements lexicaux selon une approche purement endogène. Enfin, nous présenterons quelques applications possibles des plongements lexicaux à l'analyse textuelle.

Lieu: salle S001, maison de la recherche, 28 rue serpente, 75006.

Monday, January 13, 2020

Numéro de la revue TAL consacré aux Humanités numériques

Le numéro 60-3 de la revue TAL (traitement automatique des langues), dirigé par Francesca Frontini et Jean-Gabriel Ganascia et consacré aux Humanités numériques, vient de paraître.

Ce numéro peut être consulté à l'adresse suivante.

Contrat post-doctoral - projet « ClioS : Making History - Immediate history on the early-modern and post-modern stages in Britain » (Unité de recherche VALE)

L’Unité de recherche VALE (Voix anglophones, littérature, esthétique) recrute un(e) post-doctorant(e) pour travailler pendant 12 mois à temps plein sur le projet « ClioS : Making History - Immediate history on the early-modern and post-modern stages in Britain ».

Description (missions, équipe,…) : Le ou la postdoctorant-e travaillera pendant 12 mois à plein temps pour le projet « ClioS : Making History - Immediate history on the early-modern and post-modern stages in Britain » au sein de l’Unité de recherche VALE (Voix anglophones, littérature, esthétique). Le projet comprend 18 membres de Sorbonne Université, dont 5 doctorants, qui dépendent de 4 unités de recherche différentes, la porteuse du projet appartenant à VALE, unité forte de 45 membres spécialistes de littérature et d’esthétique anglophone.
Localisation : Maison de la recherche, 28 rue Serpente, bureau 414, 75006 Paris

Mission (raison d’être du poste) : Le ou la postdoctorant-e est recruté-e pour 12 mois couvrant la 2e année du projet ClioS. Il/Elle travaillera sous la direction de Line Cottegnies (Unité de recherche VALE), porteuse du projet (line.cottegnies@paris-sorbonne.fr). Le ou la postdoctorant-e devra être titulaire d’un doctorat en Etudes anglophones, de préférence ayant porté sur le théâtre. Une spécialisation ou une expérience en humanités numériques sera particulièrement appréciée. Ses fonctions consisteront d’abord à concevoir, en concertation avec les membres du projet, une base de données interrogeable sur le « théâtre d’histoire immédiate » britannique (et français à la marge) à la période de la première modernité (1580-1640) et à la période contemporaine, éventuellement en collaboraion avec un informaticien. Il/Elle sera chargé-e de contribuer à alimenter la base de données et à l’enrichir au fil des semaines. Chaque item de la base de données sera accompagné d’un appareil de métadonnées descriptives et analytiques dont la forme sera à élaborer en concertation avec la porteuse du projet et qui documentera les sources utilisées par les auteurs des pièces du corpus. Il/Elle sera chargé/e d'écrire un article ou une étude synthétique exploitant le corpus de manière transversale en fin de parcours. Secondairement, le/la postdoc aura pour mission d’épauler la porteuse du projet dans l’organisation pratique des workshops, colloques et événements publics organisés pendant la 2e année du projet et de l'aider à rassembler les textes des premières publications. Activités principales (10 maximum) : Conception et élaboration d’une base de données interrogeable, en concertation avec la porteuse et les membres du projet ; rédaction d'un article de synthèse exploitant la base de données; aide à l’organisation des événements scientifiques et publics; aide à la préparation de copie.

Connaissances transversales requises :
  • - connaissance approfondie de l’anglais et du français littéraires;
  • - bonne connaissance du contexte littéraire et historique de la première modernité et du théâtre contemporain en France et dans les Îles britanniques;
  • - intérêt pour le théâtre de la Renaissance, pour le théâtre contemporain et pour le théâtre vivant ;
  • - intérêt pour les humanités numériques ;
  • - maîtrise d’au moins un langage ou d’un logiciel usuel de création et de gestion de base de données souhaitée.

Savoir-faire : Savoir être rigoureux/-se ; savoir être autonome dans la conception, l’organisation et l’exploitation d’une base de données
Savoir-faire transversaux : savoir rechercher l’information, la vérifier, la synthétiser, la classer, savoir modéliser des données de recherche, travailler en collaboration avec les interlocuteurs internes et externes
Savoir être : capacité d’adaptation ; curiosité ; capacité à travailler en autonomie et à prendre des initiatives

Conditions particulières d’exercice : Contrat à durée déterminée (12 mois) - Temps plein

Contacter : Line Cottegnies (line.cottegnies@paris-sorbonne.fr)

Friday, January 10, 2020

Revue Humanités numériques : appel à contribution au numéro « Humanités numériques spatialisées »

L’appel à contribution au premier numéro thématique de la revue Humanités numériques : « Humanités numériques spatialisées », dont les éditeurs invités sont Carmen Brando (EHESS, CRH), Francesca Frontini (université Paul-Valéry–Montpellier 3, Praxiling), Dominic Moreau (université de Lille, HALMA) et Mathieu Roche (Cirad, Tetis), est ouvert.

Les articles en français sont attendus pour le lundi 6 avril 2020. Vous trouverez une présentation complète de l'appel à l'adresse suivante.

Les comités de la revue et les éditeurs invités sont à votre disposition pour toute information complémentaire.